Initiation aux techniques de l'Hypnose

NDPC 46

12 participants max

Durée : 3 jours

OBJECTIFS DE LA FORMATION

Acquérir les bases théoriques de l’hypnose et les fondements pratiques nécessaires pour gérer une séance

Utiliser les principes de l’hypnose Ericksonienne dans leurs champs professionnels : anxiété, douleur, peurs, insomnie

Améliorer ses capacités relationnelles dans la réalisation des soins infirmiers

1 – Initiation à la pratique de l’hypnose en tant que mode de communication et outil thérapeutique

  • L’hypnose et son histoire (Ericksonienne par Milton Hyland Erickson).
  • Définition de l’hypnose, les différentes formes d’hypnose.
  • Les domaines d’intervention de l’hypnose. Comment expliquer l’hypnose ? Qu’est-ce que le conscient et l’inconscient ?
  • Le B.A.BA relationnel : techniques de base, connaître le patient, rappel du principe de la bulle proxémique, les mots à éviter lors d’une séance.
  • Les états modifiés de conscience : reconnaissance et l’utilisation pratique dans les soins infirmiers.
  • Questions diverses : la demande d’hypnose par le patient, formaliser des objectifs de soins et un compte rendu d’une séance d’hypnose, tout le monde peut-il être hypnotisé ? S’agit-il d’une hypnose de spectacle ?

2 – L’hypnose conversationnelle pour mieux communiquer avec un patient

  • Créer et renforcer la confiance avec le patient, l’implication et la motivation.
  • Identifier le caractère d’un patient pour choisir la méthode d’induction adaptée.
  • Préparer l’hypnose : le discours pré-hypnotique pour contourner les premières résistances.
  • La fin de la séance : utiliser les suggestions post-hypnotiques pour renforcer l’observance et la compliance.
  • Détecter les facteurs de sincérité, les non-dits, amener un patient à dire « la vérité ».
  • Utiliser les suggestions pour : annoncer un diagnostic, accompagner la « fin de vie », communiquer avec la famille…
  • Gestion de l’échec thérapeutique : l’assumer, le communiquer et le dépasser.
  • Pour le soignant : diminuer sa charge émotionnelle et son propre stress.

3 – Se servir de l’état d’hypnose : gestion de la douleur, des peurs, des émotions…

  • Créer un « état idéal » chez un patient : dépasser le stress, leurs peurs, les phobies… créer un état de détente et d’acceptation du soin.
  • Les techniques d’analgésie et d’action sur la douleur : pratique de l’hypnose dans les douleurs chroniques (migraines, céphalées, algies viscérales, lombalgies, neuropathies, douleurs psychogènes).
  • Créer un état de dissociation, d’évasion.
  • Apprendre à un patient à contrôler ses sensations ou une douleur (amplification / réduction).
  • Savoir conseiller l’auto-hypnose adaptée à un patient.
  • Gérer un patient qui arrive avec une émotion.

Infirmier(e)s, Aide-soignant(e)s, …

Être en contact avec les usagers

  • Ateliers pratiques
  • Apports théoriques
  • Exercices d’application en situation clinique
  • Quiz d’évaluation des acquis
  • Questionnaire d’évaluation en formation
  • Grille d’autoévaluation des pratiques professionnelles

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

Notre service client vous rappelle dans les 48h

CONTACTEZ-NOUS

Par e-mail

contact@arpege-formation.fr

Ou par téléphone

03 20 31 08 80

Télécharger la fiche programme

Fermer le menu